Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Michel Onfray

Michel Onfray - La vie comme elle va (France Culture) - Le plaisir - 30.03.2000

15 Août 2012, 12:50pm

Publié par Anonyme

Autour du livre « Théorie du corps amoureux » (Grasset, 2000) et de la thématique du plaisir, le philosophe hédoniste est invité par Francesca Piolot dans son émission « La vie comme elle va », diffusée sur France Culture le 30 mars 2000.

  • Qu’est-ce que l’hédonisme ?
  • Pourquoi ne pas vouloir de progéniture ?
  • Pourquoi au tant de métaphores chirurgicales dans ce livre ?
  • Onfray, vous êtes plutôt du côté S.O.S philosophe ou du SAMU philosophique ? Car l’épicurisme secourt ?
  • Pour vous, « le désire est naturellement polygame, insoucieux de la descendance, systématiquement infidèle et furieusement nomade », pourquoi ?
  • Le désire, le plaisir et les agencements dans l’idéal ascétique et l’idéal hédoniste.
  • Selon Onfray : le désire est excès (non un manque) et le plaisir est dans la dépense (non dans la complétude), donc on ne trouvera pas notre moitié ou notre âme sœur.
  • La métaphysique solipsiste : il n’y a que soi et rien d’autre, personne ne peut vivre ma vie à ma place, selon le philosophe.
  • La théorie de l’hérisson ou la bonne distance : la relation entre les hérissons lorsqu’ils ont froid est identique à celle entre les hommes et les femmes. Pas trop près, pas trop loin, il faut trouver la bonne distance. Rien n’est acquis, il faut travailler la bonne distance.
  • Le contrat avec l’autre comment s’établit-il ?
  • Que signifie : il faut attraper les simulacres de l’autre (Epicure) ?
  • « Le maquillage vaut moins signature de la soumission sociale des femmes au pouvoir phallocrate que revendication de l’artifice contre l’empire de la nature voulu de certains hommes ». Selon Onfray, l’artifice est une signature purement humaine, c’est pour cela que l’érotisme ce n’est jamais que la logique de l’artifice.
  • Quelle est l’intérêt du célibat ?

 

Cliquez ici